Concept

Depuis de nombreuses années, le thème de l’«éducation liée à l’enfance» est sous les projecteurs de l’actualité tant médiatique que politique. En effet, chaque enfant a un droit indéniable à l’éducation et au développement dès sa naissance (comme explicité dans la Convention Internationale des Droits de l’enfant, du 20 novembre 1989).

Mais chaque enfant avance à son propre rythme, en fonction de l’encadrement qu’il reçoit dans son milieu familial, scolaire, social, etc… Pour qu’il grandisse et s’épanouisse, il doit être accompagné par des adultes bienveillants (parents, membres de la famille ou professionnels). Toutefois, les enfants ne naissent pas égaux et ne bénéficient pas des mêmes conditions de vie et d’éducation.

Dans notre société se sont développés de nouveaux modèles familiaux (traditionnel, séparé ou divorcé, voire recomposé, monoparental ou encore concernés par des questions d’homoparentalité). Ces nouveaux modèles sont à l’origine d’une évolution de nos repères et de nos rôles de parents. Créant ainsi, de nouvelles demandes d’éducation.

Sans oublier que les enfants d’hier, parents maintenant, n’ont pas reçu les mêmes repères de la société que les enfants d’aujourd’hui.

Actuellement, l’offre publique s’épuise : des budgets revus à la baisse, des assurances sociales amputées, des institutions qui ne peuvent plus faire face aux demandes… La liste des contraintes qui entravent la créativité des professionnels sociaux est longue.

L’offre privée, elle, se diversifie : psychologues, psychiatres, intervenants systémiques…

Le Cabinet Coup d’Pouce se veut comme une alternative aux psychologues, pédopsychiatres et Associations Educatives en Milieux Ouverts.

En effet, les enfants et leurs parents ont besoin d’une réponse de proximité, portée par des professionnels actifs. Les familles souhaitent des intervenants qui vont répondre à leur demande, par des propositions concrètes de soutien, de guidance ou encore d’accompagnement socio-éducatif et thérapeutique.

Les sollicitations croissantes de la part des parents et des établissements scolaires, le développement du travail en réseau, l’intérêt porté par les médias sur les besoins en matière d’éducation démontrent tout l’intérêt de la création « du conseil éducatif partenaire » au travers de la naissance du Cabinet d’accompagnement éducatif et thérapeutique tel que Coup d’Pouce.